MÉTIERS >
Désamiantage
 

Désamiantage



L’amiante a été intégré dans la composition de nombreux matériaux utilisés notamment pour la construction. En raison de son caractère cancérigène, ses usages ont été restreints progressivement à partir de 1978, pour aboutir à une interdiction totale en 1997.

Les obligations en cas de démolition de bâtiments

Les opérations de réhabilitation et de démolition sont des opérations à risques, compte tenu de la présence potentielle d'amiante dans de nombreux matériaux et produits, et nécessitent de ce fait une recherche exhaustive des matériaux et produits amiantifères concernés par les travaux avant le démarrage de l'opération. Tous les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, maisons individuelles comprises, doivent faire l’objet d’un repérage spécifique avant démolition. Il s’agit d’assurer la protection des salariés qui vont effectuer la démolition et de l’environnement du bâtiment qui va être détruit

Le professionnel du désamiantage

Les opérations de désamiantage doivent respecter la réglementation en vigueur, qui a pour objectif d'assurer la sécurité des intervenants et de l'environnement de la zone d'opérations. Elles requièrent des équipements et des systèmes de protection importants. Seuls des professionnels qualifiés peuvent réaliser des opérations de retrait d’amiante. Pour exercer ce métier, les entreprises de désamiantage doivent être certifiées selon la qualification professionnelle 1552, qui atteste de leur capacité technique à réaliser des opérations de retrait ou de confinement ; elles doivent pouvoir assurer la qualité finale des travaux, dans le respect des réglementations en matière d'information des occupants et de mise en place des consignes de sécurité. Elles doivent par ailleurs adresser à l’inspection du travail une déclaration de travaux au moins un mois avant le démarrage du chantier. La législation impose aux professionnels des formations à la prévention des risques liés à l’amiante.

En savoir plus